TRANSFORMERS: REVENGE OF THE FALLEN

classic Classic list List threaded Threaded
22 messages Options
12
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

TRANSFORMERS: REVENGE OF THE FALLEN

Michel_Lacombe
Parce que c'est pas tout de parler de nous-mêmes:
http://www.apple.com/trailers/paramount/transformersrevengeofthefallen/
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: TRANSFORMERS: REVENGE OF THE FALLEN

Benoit
Ça a l'air apocalyptique!!!
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: TRANSFORMERS: REVENGE OF THE FALLEN

Old Greg
In reply to this post by Michel_Lacombe
HOURRA
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: TRANSFORMERS: REVENGE OF THE FALLEN

Shiro-Mai
In reply to this post by Michel_Lacombe
Plus d'Optimus Prime!!
On le voit seulement se faire frapper au visa-... bah visage XD- par brise ou peu importe... hm

Mais oui, le début est assé Apocalyptique... mais si le film tien fidelité a son prédecesseur , on risque de ne pas être décu >3
                      ShiroMai~
                     http://shiro-mai.deviantart.com/
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: TRANSFORMERS: REVENGE OF THE FALLEN

Michel_Lacombe
Regarde encore: la dernière séquence, c'est lui qui saute dans la face de la grosse patente qui est après manger une autotoute.
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: TRANSFORMERS: REVENGE OF THE FALLEN

Old Greg
haha en bref, ce film va exploser les cinéma ^_^ !!
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: TRANSFORMERS: REVENGE OF THE FALLEN

Michel_Lacombe
In reply to this post by Shiro-Mai
L'ayant maintenant vu, ça me fait chier que le film que j'allais voir ne soit à l'écran que les deux tiers du temps, interrompu toutes les dix minutes par exactement le film que j'éviterais comme la peste.
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: TRANSFORMERS: REVENGE OF THE FALLEN

Phil C.
Hum... Je ne l'ai pas vu et je crois que je vais attendre le DVD, mais laisse-moi deviner (si on peut employer le "tu"): à tous les dix minutes on a de longues séquences avec des humains insipides alors qu'on est là pour voir d'abord et surtout les robots?

Le premier m'avait fait cette impression: j'allais là pour voir des robots se castagner et j'avais dû endurer un heure de personnages que je trouvais ennuyants avant de voir les héros métalliques de mon enfance, presque de vieux amis, prendre enfin vie à l'écran avec une anatomie fonctionnelle...

J'ai le DVD du premier et je crois que je ne l'ai jamais regardé intégralement, seulement les scènes axées sur les transformers. M'enfin. Je vais me rabattre sur la série originale qu'on vient de ressortir en DVD...
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: TRANSFORMERS: REVENGE OF THE FALLEN

Michel_Lacombe
Exactement, mais là en plus d'être ennuyants, les humains sont offensants. Le cours magistral qui est écrit comme un film porno m'a encore plus fait chier que l'avalanche de petits moments racistes, mais il y a quand même des moments racistes que j'aurais tellement même pas imaginés que je les comprends carrément pas.

Le fait que Bay semble avoir tellement décidé de recouper le film différemment au montage que ni le fil narratif ni la géographie physique ne fonctionnent à la fin, ça écoeure un peu aussi.

Mais le vrai malheur, c'est qu'il reste encore beaucoup du film que je voulais voir dans le fatras final.
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: TRANSFORMERS: REVENGE OF THE FALLEN

Phil C.
Houlà, bon, je fais bien d'attendre le DVD...

Quelque part, ça me chagrine. En voyant le premier film je voyais plein de pistes potentielles qui auraient pu être exploitées avec la prémisse de base -- même des intrigues politically incorrect, de quoi faire un film *audacieux*. Mais avec Michael Bay...
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

RE: TRANSFORMERS: REVENGE OF THE FALLEN

Shiro-Mai
In reply to this post by Michel_Lacombe

Dans quel sens? Tu ne l'as pas aimer?
 
Je suis allée le voir hier moi, je l'ai trouver plutot bien, mais je continue a preferer le premier.
 


Date: Tue, 30 Jun 2009 08:53:45 -0700
From: [hidden email]
To: [hidden email]
Subject: Re: TRANSFORMERS: REVENGE OF THE FALLEN

L'ayant maintenant vu, ça me fait chier que le film que j'allais voir ne soit à l'écran que les deux tiers du temps, interrompu toutes les dix minutes par exactement le film que j'éviterais comme la peste.


This email is a reply to your post @ http://n2.nabble.com/TRANSFORMERS%3A-REVENGE-OF-THE-FALLEN-tp2476398p3183398.html
You can reply by email or by visting the link above.



Attention à tous les Humains. Nous sommes vos photos. Libérez-nous de vos disques durs.
                      ShiroMai~
                     http://shiro-mai.deviantart.com/
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

RE: TRANSFORMERS: REVENGE OF THE FALLEN

Michel_Lacombe
Du point de vue de l'écriture, c'est terrifiant de pas bon, et puisque le script est des deux mêmes gars que le nouveau STAR TREK, il est permis de croire que c'est Michael Bay qui a jamais rencontré un être humain et de plus s'en fout de faire un film cohérent.

Ce qui m'insulte vraiment, c'est que tout le monde au-dessus de sa tête doit se dire que le monde qui trouvent ça le fun de regarder des chars de transformer en robots géants qui font de l'escrime méritent pas mieux comme écriture.

Malheureusement, c'est les seuls films de TRANSFORMERS qu'on va avoir pour un bout, fait que pour tripper sur le bon, on est poignés pour endurer l'horrible. Les producteurs se demanderont même pas combien d'argent ils auraient fait de plus si les critiques avaient été bouches bées tellement le scénario était bon, et ils ont possiblement raison.
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

RE: TRANSFORMERS: REVENGE OF THE FALLEN

Phil C.
Michel_Lacombe wrote
Malheureusement, c'est les seuls films de TRANSFORMERS qu'on va avoir pour un bout, fait que pour tripper sur le bon, on est poignés pour endurer l'horrible. Les producteurs se demanderont même pas combien d'argent ils auraient fait de plus si les critiques avaient été bouches bées tellement le scénario était bon, et ils ont possiblement raison.
C'est mon drame personnel avec ces films.

Ça pourrait faire un beau sujet de billet: quel scénario idéal voudriez-vous pour les transformers (ou quels éléments de scénarios voudriez-vous voir dans celui des transformers). >

Je suis en train de me retaper la série originale en DVD, qu'on vient de ressortir. C'est amusant, plein de naïvetés scénaristiques, mais c'est le *fun*. Mais je trouve que l'histoire à la base posait une question qui est un bon exemple de bonne vieille philo-science-fiction mais qu'on ne traite pas dans les films. Si on l'avait abordé le film serait plus intéressant mais politically incorrect peut-être?

La vie des transformers est basée sur le métal. Dans la série, ils s'écrasent sur terre et après quelques millions d'années (houlà!) l'ordinateur de leur vaisseau se réveille et envoie des sondes scanner les formes de vie environnantes pour que les transformers puissent s'y adapter. Mais pour l'ordinateur, comme la vie est composée de métal, ce sont les voitures et les avions et autres qui sont "vivants". La vie organique n'est pas de la vie, pour lui -- et pour les transformers. Et de là, pourquoi les autobots ou les décepticons seraient-ils favorables à la vie organique -- et humaine ce faisant ? J'aurais bien aimé que les deux factions soient indifférents aux humains -- pour eux nous sommes des insectes -- mais qu'on me montre ensuite comment les autobots pourraient finir par considérer les humains comme "vivants" et digne de respect... mais ça atténuerait la distinction bon/méchant entre autobots et décepticons. Et ça, ça me plairait...

C'est la prémisse de départ que j'aurais aimé voir dans ces films mais ce ne sera pas avant un bon dout de temps... À moins que vous obteniez les droits pour faire une BD des transformers. Là on aurait assurément une bonne intrigue bien creusée
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

RE: TRANSFORMERS: REVENGE OF THE FALLEN

Michel_Lacombe
Premièrement: http://michel-lacombe.livejournal.com/65715.html

Ceci dit:

On n'est pas exactement des insectes à côté des Transformers, on est plus comme des hamsters ou au maximum des chats. Si les X-Men atterrissent sur une planète entièrement peuplée de gerboises et que Cyclops trouve que c'est pas vraiment grave de préserver la vie des gerboises, il a encore ta sympathie en tant que protagoniste? Il a pas la mienne, en tout cas. C'est comme si Hellboy laissait la boîte de petits chats se faire bouffer par le monstre dans le métro; c'est drôle, mais ça me rend pas vraiment heureux qu'Hellboy frenche la fille à la fin. C'est pas comme un Blanc américain des années 50 qui apprend tranquillement que les Noirs sont des êtres humains: la relation de pouvoir est trop écrasamment du côté du truck qui a un gun plus gros que toi.

Écrire les Transformers, j'aurais tendance à me faire mon fun dans les limites de ce qui était écrit sur la petite carte dans le dos des jouets des années 80. Donc, Optimus Prime respecte la vie qu'elle se présente sous n'importe quelle forme, et il doit recruter à l'avenant (je trouve même ça malvenu que dans le premier film Ironhide suggère de laisser sécher les humains, à part de Grimlock, je vois pas vraiment la suggestion venir d'un Autobot). Ratchet devrait pour sa part être fou de joie de découvrir comment on se peut, et étendre sa pratique médicale à l'humanité. Et ainsi de suite. J'ai plus de fun  à ce que les personnages constructifs trouvent des nouvelles façons d'être constructifs qu'à les rendre destructifs parce que ça fait hardcore. Les répliques à la Dirty Harry d'Optimus Prime dans le 2e film, ça me fait chier.

Je me payerais plutôt une couple de Decepticons plus smooth et réfléchis, en fait. Et j'aimais beaucoup dans le comic le fait qu'il existait des Transformers ne se reconnaissant d'aucune des deux affiliations.

Pour ce qui est d'une BD, c'est du côté du dessin que c'est impraticable, sauf en se permettant du design du genre du présent show animé. Ce qui serait tant qu'à moi ben le fun, d'ailleurs.
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

RE: TRANSFORMERS: REVENGE OF THE FALLEN

Phil C.
Merci pour l’adresse du live journal, tiens, par courtoisie voici la pareille : http://philippe-aubert.blogspot.com/  (Le premier billet que j’ai pondu sur ce blogue, en 2007, était consacré au premier film des Transformers…).

Ce qui est amusant c’est que comparer la relation transformers/humains à la relation humain/rats (ou chat) avait été mon réflexe à l’époque. Mais cette comparaison a vite cessé, pour moi, de tenir la route. « Comment un transformer *réel* percevrait-il les humains? » m’étais-je demandé. Lui qui est une vie de métal face à une vie organique et très éloignée de la sienne? L’image humain vs rat/chat m’apparaît inadéquate dans la mesure où l’on se compare ici à des mammifères avec qui on a beaucoup de similitudes biologiquement parlant (et qu’on aime flatter). Je me suis dit que je devrais plutôt me comparer avec une vie très différente et éloignée — d’où les arthropodes, insectes et archnides, si biologiquement éloignés de nous, tant par la forme que le fonctionnement mais capables de construire des sociétés miniatures. (Et j’avoue, quand Mégatron traite les terriens de « coquerelles » ça m’a frappé.)

On a guère de scrupule à écraser les insectes, ils sont si éloignés de nous, alors qu’un chat, ça nous fait quelque chose. Si un transformers écrase un humain, ce n’est PAS Hellboy qui martyrise un chat : c’est plutôt un humain qui écrase un insecte parce que l’insecte lui est indifférent — et aussi TROP différent. Le transformers n’est antipathique que parce que, comble de malheur, le spectateur/lecteur *est l’insecte* dans cette histoire… MAIS si on prend le temps de creuser la perception de ce transformers, de la montrer, on peut arriver à quelque chose d’intéressant, je crois, et s'intéresser quand même au personnage (j'aime mieux parler de "l'intérêt" pour un personnage que de "sympathie"). Et il ne s’agirait pas de méchanceté, mais d’indifférence. Je trouverais logique que les transformers aient une certaine indifférence spontanée envers les humains, mais une *bienveillance* spontanée? Hum, pas convaincu. Toutefois, que cette indifférence évolue en bienveillance, comme dans le cas d’Optimus Prime, ça ne me choquerait pas — tant qu’on réponde à la question *pourquoi* cette évolution? Idem pour les transformers dont l’indifférence évoluerait en méchanceté -- Megatron.

Je crois que ça ouvrirait la porte à des réflexions bougrement intéressantes pour un récit de SF mais ca demande de dépasser toutes ces dichotomies tranchées bons/méchants. Il ne s’agit pas d’être hardcore pour être hardcore mais de construire un univers en tons de gris.

Il y a un autre point important qui me semble mis de côté (en tout cas je ne me souviens pas que dans la série on l’abordait et dans ma réécoute je ne l’ai pas vu jusqu’à maintenant) mais quelle société terrienne donnerait l’intrusion d’extra-terrestres comme les transformers? Le choc au niveau politique, des religions, des échanges technologiques, etc.? Ça m’a frappé en réécoutant la série. Je ne sais pas si c’est abordé dans le second film? (Mais ça me surprendrait, tiens, donc).
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

RE: TRANSFORMERS: REVENGE OF THE FALLEN

Michel_Lacombe
Tu vas être surpris, dans le 2e film, le gouvernement américain considère leur demander de partir. Mais de la façon que c'est posé, ça sent la condamnation du départ des Américains d'Irak.

Si la coquerelle te parle carré en français et que tu revises pas sur-le-champ ta position, je vais être déçu de toi. C'est la capacité de communiquer qui nous attache, pas les similitudes de formes, sinon on trouverait pas ça cute les épaulards qui donnent des becs aux 'tites filles et l'humanité aurait pas à son actif des siècles d'aimer son chien mais d'haïr les humains du prochain village qui parlent drôle. Et ici on touche un peu au tome 2 d'ACP, à mon grand plaisir.

Optimus Prime est bienvaillant jusqu'à ce qu'on lui donne ample raison du contraire, c'est le fondement de sa personne. Megatron c'est Omar Bongo en plus psychopathe encore. Si tu veux neutraliser les extrémités de personnalité des personnages, tu veux possiblement simplement d'autres personnages.
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

RE: TRANSFORMERS: REVENGE OF THE FALLEN

Phil C.
Le gouvernement leur demande de partir? Dans la série (là où je suis rendu) c'est actuellement laissé dans l'ombre: on sous-entend que les gouvernements aiment bien les autobots et qu'ils ont fiché les décepticons et qu'ils préparent de l'armement contre eux... Mais ils n'en disent vraiment pas plus. Je ne sais pas s'ils l'ont fait dans les déclinaisons du dessin animé, d'imaginer la terre 100 ou 200 ans après la rencontre avec les transformers...

Et justement, c'est là une autre question que je me suis posé: le langage aurait-il pu indiquer aux transformers que nous sommes face à une vie intelligente? Je me suis alors demandé "quelle forme de langage et quelle contenu?". Si je reprends ta boutade, la coquerelle ne nous parle pas français au même titre que l'humain ne parle pas en "Transformers" aux Transformers. Dans les films les transformers parlent le français parce qu'ils l'ont appris mais quelles étaient leurs réactions *avant*, quand la communication était impossible et qu'ils se sont dit "tiens, c'est quoi ces créatures?" Que pensaient-ils des humains à ce stade? (Si les Transformers communiquent d'une autre manière que les sons en plus, de la même manière que nous nous communiquons par des sons alors que les fourmis le font par signaux chimiques, le contact est encore plus difficile...) Auraient-ils pu nous considérer spontanément intelligents et dignes de respect (rappelons-nous que le premier pour certains n'entraînent malheureusement pas le second... megatron serait de ceux-là, serait intéressant de voir pourquoi)

Cela soulève une autre question qu'on étudie souvent mal, je crois, dans la SF: qu'est-ce qui fait qu'un être se mérite le statut d'humain ou d'être à respecter? Est-ce vraiment le langage symbolique ou autre chose de plus? Plein de philosophes se penchent encore en vain sur ces questions. Ça ferait un autre aspect à ajouter à notre hypothétique scénario-qui-ne-verra-jamais-le-jour. Mais dans le tome 2 d'ACP peut-être?  Qui sera sûrement bien meilleur que tous les films de Michael Bay...

Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: TRANSFORMERS: REVENGE OF THE FALLEN

Yanick
Administrator
>(Si les Transformers
> communiquent d'une autre manière que les sons en plus, de la même manière
> que nous nous communiquons par des sons alors que les fourmis le font par
> signaux chimiques, le contact est encore plus difficile...)

        Et c'est là que je pourrais entrer en jeux et sauver l'humanité!  Non
seulement je parle TCP/IP courrament:

        "SYN?"

        "SYN/ACK."

        "ACK!"

        "ACK! PSH. Contenti-type: text/xml\r\n\r\<greetings>Howdie!</greetings>"

Mais mes années de jeunesse sur BBS m'ont rendu fluant en modem (surtout en
dialecte 2400bps).

        "*dee* *daa* *doo* *BEEEEEEEP*?"

        "*SKR-EEEEEEEEEEE* *galaGAlagALa...* "

        :-)

> Cela soulève une autre question qu'on étudie souvent mal, je crois, dans la
> SF: qu'est-ce qui fait qu'un être se mérite le statut d'humain ou d'être à
> respecter? Est-ce vraiment le langage symbolique ou autre chose de plus?
> Plein de philosophes se penchent encore en vain sur ces questions.

        Bien sûr, ça n'aide pas que toutes les réponses à cette question sont
fondamentalement subjectives.  Il y a la réponse mégalo-psychopathe évidente
que nous sommes les plus importants et tout le reste n'est que décoration ou
opportunité de faire un bon repas ou un beau manteau.  Il y a la réponse
intello-centrique qui prône que le respect se mérite par la faculté de
résoudre des équations quadratiques (ou avoir un language symbolique).  Il y a
la réponse hippie (et délicieusement récursive) que le respect s'octroit par
une démonstration de respect pour la vie[1].  Et n'importe quoi entre et hors
ces paramètres.

        Personellement, si j'étais une civilisation extra-terrestre visitant
plusieurs planêtes, je baserais ma décision sur la capacité de la population
locale de danser un bon mambo.  Mais, bon, c'est un choix personel...


[1] Pour une série de SF amusante qui touche ce theme, je recommande la série
Explorer de JamesAlan Gardner :
http://www.librarything.com/author/gardnerjamesalan



Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: TRANSFORMERS: REVENGE OF THE FALLEN

Phil C.
Ouah-ha!  Eactement! T'as tout compris!

Le När est la réponse à tout!
Reply | Threaded
Open this post in threaded view
|

Re: TRANSFORMERS: REVENGE OF THE FALLEN

Boudisuper
Moi, j'veux pas voir ce film. J'ai pas aimé le premier. Des autos se transformant en robots avec mitrailleuses y compris détruisant le monde, ça m'intéresse pas. Et pour compléter le tout, c'est Shia Labeouf qui joue dedans.

La madame du téléjournal arrêtait pas de dire que c'était nul sauf pour les amateurs d'explosions et d'effets spéciaux trop présents.
12